• La Kinésithérapie

    La kinésithérapie est littéralement la thérapie par le mouvement. Elle regroupe un ensemble de techniques qui visent à améliorer la fonctionnalité du corps. Elle s’intéresse à divers domaines tels que les affections orthopédiques, rhumatologiques, neurologiques, respiratoires, cardio-respiratoires, sportives, temporo-mandibulaires et périnéales.

     

    Ma pratique en Kinésithérapie

    Je pratique une kinésithérapie uniquement basée sur les techniques manuelles, pour les simples et bonnes raisons que je n’apprécie pas les machines (laser, ultrasons,…), que je ne leur fait pas confiance (en dehors des appareils de rééducation cardio-respiratoire et périnéale), et qu’en général elles n’ont pas d’effet validés scientifiquement.

    Je m’occupe essentiellement de la rééducation des affections relevant de la rhumatologie, orthopédie et neurologie et ne travaille qu’avec un patient à la fois ; chaque séance dure 30 minutes.

    Etant conventionné, j’applique les tarifs de la Sécurité Sociale. J’ai pour habitude de ne pratiquer le Tiers Payant que dans les cas obligatoires (Accident de Travail, Maladie Professionnelle, CMU, AME, ACS, Maternité) ou exceptionnellement. En effet, je préfère de loin passer mon temps avec mes patients qu’avec mes papiers 🙂 .

    Kinésithérapie et Ostéopathie

    Si la kinésithérapie se base sur la répétition des soins pour tenter d’apporter des réponses aux motifs de consultation des patients, l’ostéopathie est généralement d’un usage plus sporadique. Ainsi une grande majorité de patients viennent pour des douleurs aiguës, ou parce qu’ils ne trouvent pas de solution dans leur traitement kinésithérapique, tandis que d’autres viennent pour une « révision » préventive. Il est souvent utile de « mixer » les deux approches : avoir un traitement de fond en kinésithérapie permet souvent de faciliter une approche ostéopathique, ou de consolider les corrections apportées en ostéopathie.

    Les techniques utilisées en ostéopathie sont plus précises tant sur le plan diagnostique que thérapeutique, et ce notamment grâce à des connaissances plus approfondies en anatomie palpatoire, physiologie articulaire et physiopathologie.

    Certains patients prenant l’initiative de nous consulter en première intention, c’est-à-dire en dehors de toute consultation médicale, les ostéopathes sont mieux formés en sémiologie (étude des signes cliniques) que les kinésithérapeutes, et ce, afin de pouvoir répondre pleinement à leur motif de consultation et de pouvoir au besoin orienter au mieux le patient dans son parcours de soin.

    La kinésithérapie est encore très souvent pratiquée en partie ou en totalité à l’aide d’appareils (électro-stimulation, musculation, ultrasons, laser,…), alors que l’ostéopathie est exclusivement manuelle. S’il existe des formations directes en ostéopathie, la kinésithérapie est souvent un pré-requis intéressant, tant sur l’approche palpatoire que sur l’habitude à prendre en charge des patients.

  • Pour prendre rendez-vous, contactez-moi au 06.73.03.33.17 ou par mail.

    Ma page Facebook (Nathanaël Monfort Ostéopathe) est dédiée à l’actualité de la santé, principalement sous les angles de l’Ostéopathie, l’Hypnose, la Psychologie, la Réalisation de Soi et la Nutrition. Vous y êtes les bienvenus si vous souhaitez vous informer, échanger et partager sur ces thèmes. Au plaisir de vous y retrouver, cordialement,

    Nathanaël MONFORT

Si cet article vous a plu, pensez à le partager avec vos contacts 🙂

 

Layout

Color Skin

Header type

Top sidebar

Direction

Animations